Odeur Corporelle

Problèmes d'odeurs corporelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Medecine et bromophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
seb



Nombre de messages : 221
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 11:59

Lors des consultations avec son médecin ,il ne remarque aucune odeur:
il en déduit que le patient est atteint de bromophobie :" C'est-à-dire
l'obsession de l'odeur corporelle. Certaines personnes sont persuadées,
à tort, qu'elles répandent des odeurs désagréables. Une thérapie peut être nécessaire. "

http://www.e-sante.fr/guide/article.asp?idarticle=1147&idrubrique=241&page=conseils

En imaginant être en consultation avec ce médecin ,quels arguments avanceriez
vous afin de ne pas laisser le médecin être convaincu de son diagnostic ?

SEB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthère

avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 14:08

salut seb,
tu as parfaitement raison sur ce point car en médecine un patient se plaignant d'odeur qu'il sentirait autour de lui ou qui serait dégagé par lui peut etre le signe d'un déséquilibre profond de la personne au niveau psychiatrique(je l'avais déja mentionné dans un autre post mais puisque tu en parles je vais le réexpliquer pour ne pas éparpiller les choses)
mon ex belle mère était infirmière en psy et nous avait raconté qu'un patient trés agité avait été surpris dans sa chambre a savonner avec force son matelas et les meubles en hurlant que tout puait autour de lui!!

c'est pourquoi étant au courant je parle toujours en dernier de mon problème d'odeur aux médecins que je consulte,insistant d'abord sur mes troubles digestifs(et là ils ne peuvent pas faire autrement que de m'écouter)je finit ensuite par parler de mon problème en disant bien que je m'en rend compte et que mes proches le savent en gardant le controle de moi meme car le doc doit prendre le problème d'odeur comme une des conséquances d'un problème digestif qu'il faut considérer et non comme la priorité sur laquelle il ne pourrait faire de diagnostic. si vous voulez etre pris en considération par les docs c'est la condition indétournable! de ce fait j'ai pu etre pris au sérieux par certains d'entre eux qui n'on pas rejetté mon problème corporelle disant meme qu'ils voyaient q'u'il y avait certes un problème,trés complexe cepandant!

je pense que (sauf en cas de tma)vous avez surement tous un problème digestif quelque part meme s'il est minim et je pense qu'il faut commencer par là et insister sur ces symptomes en rajoutant a la fin que en plus vous avez un problème d'odeur corporelle qui n'est autre qu'un autre symptome d'un problème digestif,mais surtout GARDEZ LE CONTROLE!! car a la moindre agitation de votre part votre témoignage serait nul et serait mis effectivement sur le compte d'un comportement obssetionel de névrosé,DONC PRUDENCE!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb



Nombre de messages : 221
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 15:29

Merci Panthère

Effectivemement se serait la solution :d'occulter le problème de mauvaises odeurs et de
mettre en avant les problèmes digestifs.

Oui, mais si on souhaite l'orienter dans la bonne direction
qu'est ce qu'il faudrait dire à ce moment là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb



Nombre de messages : 221
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 15:52

Au sujet du malade ,est ce à l'origine un vrai problème d'odeur
dont les psychiatre on considéré que c'est un problème psychiatrique (hypocondrie,bromophobie,substance blanche)?
Et ont traité le patient avec des médicaments genre neuroleptique (vol au dessus d'un nid de coucou)qui a fait que l'état du patient s'est dégradé au point que c'est devenu un vrai problème psychiatrique alors qu' à l'origine ce n'en était pas un :mais seulement un problème de trouble du métabolisme digestif.


Dernière édition par le Sam 11 Nov - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthère

avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 15:53

et bien je pense que ceux qui on la chance d'avoir une personne proche d'eux peuvent assayer de renforcer la chose en la faisant intervenir(ce qui est non négligeable)c'est pourquoi je pense aussi que ceux dont la famille ne veut pas reconnaitre le problème,il serait souhaitable de leur faire comprendre que vous avez besoin de leur soutien en se sens mais attention,SOYEZ SURE DE LEUR INTENTION,je veut dire qu'il ne faudrait pas qu'ils le fassent pour vous faire plaisir sans que eux meme s'en rende compte car ce serait plutot une catastrophe,le medecin s'en rendrait compte,alors molo!!
seb,il n'est pas question d'occulter le problème d'odeur mais il faut faire les choses progressivement et en parler a la fin,mettant ton doc en confiance et restant maitre de toi lui disnt que ton problème et reconnue et est difficile a supporter en société tout en gardant la tete froide afin qu'il ne te prenne pas pour un déséquilibré,bon c'est pas évident mais crois moi je sais de quoi je parle car m mère a toujours fait l'erreur de ne se baser que sur l'odeur ce qui a eu pour effet la plupart du temp un désintérressement du doc qui préfère alors parler de psy!je n'ai donc pas voulu faire la meme chose et j'ai préféré agire différament et au bout du compte c'est assez payant!maintenant il est sur aussi que ça dépend du doc que tu vois,s'il est humain et compréhensif ou s'il est froid comme la glace!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb



Nombre de messages : 221
Localisation : 92
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 17:05

Imaginons que personne dans notre entourage veuille dire qu'il y a un problème d'odeur .
Et que sans arrêt , il y a des remarques dans la vie quotidienne .

On dit au médecin que l'on entend des remarques ,mais ils pensent qu'on se trompe ,c'est à dire que l'on entendrais des voix ,ou que sais je.

La médecine est un science, sous prétexte qu'une pathologie n'a pas été découverte par la médecine ,cela voudrais dire ,croire à entendre certains médecins :que cela n’existe pas ,ou alors c'est un problème psychiatrique.

Quand la psychiatrie vient au chevet de la médecine face à son impuissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthère

avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 17:34

il est clair qu'il n'est pas évident de faire reconnaitre a ses proches le problème car en général ils préfèrent nier bien qu'il s'en rendent compte,ça se voit! pourquoi?? je doit dire que c'est une énigme pour moi aussi!! dans le cas des médoc qui peuvent engendrer un problème psy c'est tout a fait le cas pour ma mère! a l'origine ma mère n'avait qu'un problème d'odeur corporelle qu'elle n'a pas non plus réussi a faire accepter par le corps médicale,la dirigeant vers un psy,celui -ci l'a bourré de psychotophe et autre saloperies en tout genre,si bien qu'elle était surdosé et qu'elle a vraiment fini en psy pour régulariser la situation(on l'avait surdosé avec de l'aldol(je sais pas si ça s'écrit comme ça)et les troubles étaient important du genre maladie de parkinson,c'est pour dire!!!
aprés c'est le cycle infernale,suivi régulier des psy qui la prenne pour un cobaye et la bourre de saletés qui dégrade de plus en plus son ésprit et son physique et on en arrive a un point de non retour!
l'allergologue que j'ai vu a été merveilleux avec moi!non seulement il a été trés humain et sincère mais il a fait tout ce qu'il a pu pour m'aider me disant a la fin avec regret qu'il pensait que mon problème était plutot de la gastro'entérologie,mais il a été cepandant fort intérréssé de la chose et m'a fait promettre de continuer a chercher et de ne pas baisser les bras!il m'a aussi fait promettre de le prévenir dés que l'on saurait ce qu'il se passe car en tant que médecin il voulait savoir,j'adore ce doc!!et pour finir il est un rare médecin je crois a penser que ce n'est pas le stress qui engendre des maladie mais plutot que ce sont des maladies qui déséquillibre le corps et le rend stressé!!il m'a dit qu'il avait eu énormément de patient venant le voir qui avait un vrai problème allergique et que la plupart du temps les autres doc mettait ça sur le compte des nerfs et point!!
je crois malheureusement que la medecine a encore beaucoup de progrés a faire nottament en ce qui concerne l'écoute des malades!!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je-reste-anonyme:-p



Nombre de messages : 113
Age : 32
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Sam 11 Nov - 21:34

Moi c'est pareil, je vois les réactions des gens autour de moi, pourtant ma mère dis ne rien sentir, idem pour mes amis, et idem pour le médecin, j'avoue que parfois je me demande si je ne suis pas tout simplement fou....
Par contre lors de mon avant-dernière visite chez le médecin il ne m'a pas dit qu'il ne sentait rien et m'a pris plus au sérieux, je pense qu'il a du sentir l'odeur à ce moment là.....

Alors une technique (un peu trash je vous l'accorde mais il faut ce qu'il faut) serait de réunir toutes les conditions pour que votre corps dégage une mauvaise odeur ? Manger la veille un repas qui vous fera sentir mauvais le lendemain par exemple...
Mais bon ça marche pour ceux qui sentent vraiment beaucoup (comme moi :-) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babyyyyyy



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/07/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Dim 12 Nov - 7:06

Vous savez quoi .. la sensation en dedan qu'on a lors dun stress ou quand on une emotion prise en dedan qui remonte .. ca fait une pression dans la poitrine.. ce que je crois paralyse l intestins.. moi jai remarquer que depuis que jai des odeur je suis tres fragile emotionnellement et que ca coince dans le bas de ma poitrine (en haut du ventre) .. c peut etre pour ca quil y a des personne qui dise que leur famille ne sente pas leur odeur car en leur presence ils sont plus relax, ils n'ont pâs le stress d etre juger ou peu importe! .. jai parler a un specialiste dans la massotherapie et truc comme ca pour la santé et m,a expliker que des probleme digestif ou intetinale resulte du stress .ca coince des nerf et truc comme ca . Je ne peut pas vous en dire plusss mais jai un rendez vous dans 2 jours avec lui peut etre je vais avoir des resultat apres ! je donnerai des nouvelle si ya une demande! merci de m avoir lu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthère

avatar

Nombre de messages : 253
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Dim 12 Nov - 10:56

bonjour babyyy,
tu confond glandes surrénales et nerf pneumogastrique on dirait??lors d'un stress important se sont les glandes surrénales qui envoie une décharge d'adrénaline qui remonte j'usqu'au cerveau et active pour notre sécurité la réaction de lutte ou de fuite face au danger,c'est cette impression de chaleur que l'on ressent face a un stess ou une émotion importante et active meme prfois un phénomène de flush syndrome(boufée vaso motice quand on rougie) mais il est vrai que l'actions des glandes surrénales agit sur tout le système du corps,le mettant en alerte et aussi donc sur le nerf pneumogasrtique ou nerf vague.
c'est ainsi que l'on nomme ce nerf et aussi le X.
ce nerf et un des plus important puisqu'il commande et régule toute les réactions des vicères.
il part du cerveau et innerve tous le tronc :tous les organes internes sont sous son influence,les poumons ,le coeur,le foie,pancréas,rate,système urinaire,l'estomac,les intestins...
il est vrai que ce nerf peut etre trop actif et cause perfois un malaise vagale(je l'ai eu)qui peut aller j'usqu'a tomber dans les pommes,il est responsable des spasmes et autres réactions des viscères....c'est pourquoi il est vrai que plus on est nerveux et plus les réactions spasmodique internes sont importantes troublant le système et la digestion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stop

avatar

Nombre de messages : 804
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Jeu 16 Nov - 23:37

Il y aussi le fait que certains problèmes de dépressions voir schizophrénie(et autisme) sont dûs à un problème de foie...d'où l'amalgame et la difficulté...j'ai lu différence sources médicales là dessus...
Il y a eu pas mal d'études faites là dessus, dont le dr rocchiobroccoli (je sais plus son nom!!!de l'h^pital Cochin);
ça donne froid dans le dos...
pour revenir à la remarque de Seb sur l'agressivité après la conso de viande on a remarqué que lorsque les japonais avaient réintroduit la viande au lieu du seul poisson ils téaient redevenu agressifs...
de même que les OUDAbé TRIBU AFRICAINE PACIFISTE étant végétarienne, une ethno pense que l'alimentation et l'état d'esprit sont liés (elle avait cité le cas des jap c'était aujourd'hui sur France iNTER)!
vala...
LA POULE QUI POND L OEUF OU LE CONTRAIRE??quel intérêt
Le test tu sens par le médecin ne servirait à rien surtout s'il vous apprécie, il ne voudra pas se l'admettre, s'il n'a pas de nez etc...la seule chose c le monde du travail et l'école l'université ou le facteur affectif n'est pas présent systématiquement et là on aura les témoignages c la proposition du projet...cela plus la médiatisation pour enlever les tabous ça va changer la donne...ça va te décoincer tout ce beau monde!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stop

avatar

Nombre de messages : 804
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Jeu 16 Nov - 23:44

ça fait froid dans le dos le cas de prob digestifs entraînant les délires psy ...on sépare trop l'esprit du corps en occident ...tous ces gesn enfermés et gavés de médocs c à pleurer
POUR LE DISCOURS AU MEDECIN peut être juste dire des FOIS JE SENS DES FOIS JE SENS PAS C ESSENTIEL il ne peut pas le deviner...
être le plus précis
POUR MA PART C EN CRAQUANT donc en pleurant qu'ils ont réagi!!c trop lamentable!!quitte à faire un examen placebo (je suspecte que la coloscopie faite à l'arrache par mon gastro ait été faite dans cet esprit là)!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
veronicamars



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   Mar 27 Sep - 23:25

Bonsoir à tous,

Perso , je suis allé voir un medecin pour mes odeurs et il m'a rien dit de particulier , juste que c t dans ma tete. Dans mon entourage , qd je parle de ça , pas exactement je ne dis pas que je pense que je pue mais j'aborde le sujet purée il faut voir les tetes mon neveu me dit mes tata tu sens très bon.le pire c que je suis à la fac , je ne reste jamais dans l'amphi à moins qu'il soi grands ou sinon je me mets par terre. en somme, je survis je suis en L3 droit et cela fait depuis la terminale que j'ai ce probleme.parfois je pete des cables
par rapport au reactions des gens.Mon medecin voulait me prescrire un psychotrope pour me calmer et un autre truc perso j'allais accepter et ma pharmacienne c une amie de mon
pere elle a dit à mon pere que c des medoc qui deglegue une personne .Donc voilà pour les odeurs je pense que la solution c con soi pri en compte en tant que malde et que cela est
UNEMALADIE au meme titre que les autres.bonsoir a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Medecine et bromophobie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Medecine et bromophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratée de medecine
» fac d'economie ou medecine en ukranie?
» MEDECINE EN RUSSIE
» ENSA KENITRA OU MEDECINE RABAT ? Que choisir?
» EST ou medecine DENTAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odeur Corporelle :: Odeur Corporelle-
Sauter vers: