Odeur Corporelle

Problèmes d'odeurs corporelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment avoir une vie sociale satisfaisante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Dim 7 Oct - 22:09

Rebonjour à tous,

Le problème principal quand on souffre d'odeurs corporelles désagréables est évidemment la vie sociale, perturbée par le rejet, les moqueries, les humiliations, mais aussi par la peur d'être rejeté et l'attitude qu'elle entraîne.

Un point très important à ne pas oublier, c'est que l'attitude des gens dépend aussi en grande partie de notre comportement. C'est un peu comme la confiance en soi, cela influence la vision que les autres ont de nous. Or ce trouble a tendance à provoquer des attitudes inadaptées : évitement des contacts (par peur d'être rejeté à cause de l'odeur), repli sur soi, agressivité voire une certaine "paranoïa".

C'est compréhensible mais cela fausse les relations avec les autres: toutes leurs réactions ne sont pas liées à ce problème d'odeur, mais parfois à leur caractère, à leur timidité ou à un certain malaise vis-a-vis de notre attitude (qu'ils prennent parfois pour du mépris), à leurs soucis persos, au hasard... Eux aussi peuvent être stressés, complexés, peu sûrs d'eux même s'ils semblent extravertis. Les gens ne savent pas ce qu'on pense, ce qu'on ressent, ils ne nous connaissent pas vraiment donc ne peuvent pas nous apprécier si on ne leur en donne pas l'occasion, ils se basent juste sur le comportement pour déduire qu'une personne est sympa ou "bizarre" et ce, indépendamment de l'odeur (d'ailleurs tout le monde ne la remarque pas, et certains s'en foutent Laughing ...). A l'âge adulte, les remarques directes sont quand même rares. Si cela arrive, on peut alors aller discuter franchement avec la personne concernée pour clarifier les choses, en revanche il ne faut pas voir des allusions dans tous les propos des gens.

Ce n'est pas facile, mais il faut essayer de vivre autant que possible comme si on n'avait pas ce trouble voire de l'oublier parfois, à partir du moment où on a fait le maximum pour limiter ses causes, et être le plus sympa, ouvert et souriant que possible, tout en s'exprimant régulièrement notamment en cas de manque de respect. Surtout ne jamais se considérer comme un paria, mais au contraire comme une personne tout à fait normale (malgré ce trouble) méritant 'être appréciée, et ne pas anticiper les réactions négatives. En agissant ainsi, les autres se détendent aussi et peuvent commencer à vous connaître et à vous apprécier. Ensuite, le stress diminue et l'odeur aussi, au fur et à mesure que l'on est de plus en plus à l'aise (elle peut revenir ponctuellement, ce n'est pas grave, il faut se détendre et se dire qu'elle va passer, ce qui est le cas (parfois en quelques minutes!) quand on combine détente et hygiène de vie régulière: équilibre de l'alimentation, évitement des polluants, pas de vêtements en synthétique...).

L'idéal est de conserver (ou développer) une vie sociale régulière: études, travail, sorties en famille ou entre amis (ne pas toujours refuser par peur d'être rejeté à cause de ce trouble, passer un bon moment avec des gens qui vous apprécient et que vous appréciez est la meilleure thérapie!).

Il ne faut jamais oublier que l'odeur est à la fois une cause mais aussi une conséquence du stress. Le stress perturbe les systèmes digestif, hormonal, immunitaire..., il ne faut pas négliger son impact.

N'hésitez pas à poster des ajouts ou remarques.

Bon courage à tous! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chounette



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Mar 4 Déc - 2:40

Coucou Vanille,

Je pense que tu as effectivement raison car j'ai remarqué que quand je suis avec des amis ou avec mes parents ils ne prennent aucune odeur ou elle s’atténue mais avec les personnes qu'on ne connait pas c'est si difficile de rester zen de ne pas y penser car comme tu dis les gens sont si méchant, méprisant.

Une bonne chose dans cette maladie c'est que cela nous permet de voir qui sont nos vrais amis ceux qui nous obligent à sortir quand ils voient qu'on déprime à cause de cette odeur ou qui essaye de nous rassurer.

Merci pour le courage, il nous en faut à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pauline37



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Mar 4 Déc - 22:15

Salut Vanille,

Je suis parfaitement d'accord avec toi.

Mais ça n'est pas facile tous les jours. Il faut avoit un sacré mental pour supporter toutes les remarques des gens.
Depuis 3/4 ans, je me suis complètement coupée de mes amis. A côté, j'ai une vie comblée avec ma famille et je pratique mes passions en solitaire.

Il y a des périodes où c'est très dur. Depuis 15 jours j'ai particulièrement du mal, surtout au travail.
Entre la fenêtre qui est près de moi et qu'on ouvre "juste parce qu'il fait chaud" (c'est super crédible en ce moment...) et les moqueries en public, surtout d'un de mes collègue que j'aprécie particulièrement, c'est difficile. Je travaille en open space...

Pour mon collègue, j'ai essayé à plusieurs reprises de lui en parler, même par email. Il ne comprend pas pourquoi ça m'affecte. En gros, faut que j'aille me faire soigner.
Qu'il se moque de moi dans mon dos, je préfererai presque (je ne pensais pas dire ça un jour car je n'aprécie pas l'hypocrisie en temps normal) mais être affichée pendant les pauses au café ou en plein open space, c'est dur. Je fais semblant de ne pas comprendre ou de ne pas entendre devant les autres. Et puis, discrètement je m'eclispe pour m'enfermer dans les toilettes et pleurer...
Il y a quelques mois, après avoir pris plusieurs remarques, j'ai craqué en fin de journée. Il ne restait plus grand monde sur le plateau. Mon collègue m'a rejoint dans les toilettes, j'étais enfermée. Je lui expliquais que je n'aimais pas quand il me parlait de ça, que ça touchait au plus profond de moi (ma féminité, etc). Il n'a rien compris, il n'a pas compris que ces remarques me blessaient.
Je ne sais pas comment faire.
Aujourd'hui, il m'a dit qu'il avait l'impression que je lui faisais la gueule. Je n'arrive même plus à communiquer.

En fait, ça fait des années que je travaille dans cette boîte. Au début, je rigolais sur les odeurs avec mes collègues sans penser qu'on se moquait de moi. Je ne comprenais pas. Maintenant, je suis persuadée qu'in parlait bien de moi. J'ai fait quelques reflexions et les remarques se sont arrêtées. j'avais surpris mes collègues voisins utiliser un code pour parler de mes odeurs.
C'est terrible ça quand les autres parlent de ça alors que nous ne sommes pas censé comprendre ou entendre. Cela fait mal.

J'essaie de relativiser, il y a des problèmes bien plus grave que ça...

En tout cas, bon courage à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Dim 9 Déc - 22:19

Bonjour Chounette et Pauline (et bonjour à tous!)

Vos remarques sont très intéressantes, en effet ce trouble est particulièrement difficile à vivre en société. Mais remarquez un point très positif qui peut vous aider: votre famille, voire vos amis proches pour Chounette, ne remarquent rien! Et dans ton cas Pauline tu réussis à avoir une insertion professionnelle et un collègue avec qui tu discutes et qui semble, malgré tout, bien t'apprécier! Dans ton cas, je ne suis pas persuadée que tes collègues aient vraiment compris le problème, peut-être gagnerais-tu à clarifier la situation avec quelques personnes dont tu es plus proche car il y a peut-être également beaucoup de malentendus.

Il faut aussi savoir que l'environnement de travail de type open-space est un condensé de quasiment tous les facteurs qui amplifient l'odeur: stress lié au bruit incessant et à la promiscuité, moquettes, ordinateurs et imprimantes donc beaucoup de polluants et d'électricité statique, cafés et sucreries à toute heure au distributeur... Donc il est normal que ce trouble soit particulièrement présent à ces moments-là, mais ce n'est pas forcément le cas dans d'autres circonstances: chez soi au calme, en plein air, dans d'autres lieux...).

Quoi qu'il en soit, l'essentiel est de conserver ou de retrouver une vie sociale, ce qui est votre cas à toutes les deux et ce que je souhaite à vous tous. Mettez ce problème de côté un instant et réfléchissez à vos objectifs: vivre comme tout le monde, avoir un travail et des amis que vous appréciez... et qui sont tout à fait accessibles. Allez-y progressivement, commencez par ce qui est le plus facile (activités avec peu de contacts, sorties en famille) mais qui est agréable et vous redonnera confiance en vous, ne vous découragez pas et vous finirez pas avoir tout cela même si ce n'est pas toujours évident. Des personnes qui ont un problème d'odeur corporelle, il y en a beaucoup parmi les gens ayant un emploi, des amis, un conjoint! Et en plus vous recherchez activement à comprendre l'origine de ce problème et à le contrôler, donc vous mettez toutes les chances de votre côté.

Conseils pratiques: jamais de vêtement synthétique ou humide, éviter au petit-déjeuner les aliments acides, froids, crus ou épicés et les produits laitiers et ne pas se contenter d'une boisson (consommer au moins un aliment solide), dormir suffisamment et, dans la journée, penser à aller faire pipi régulièrement (ça peut sembler bizarre comme conseil mais pensez-y, beaucoup de personnes attendent des heures alors qu'il est nécessaire d'éliminer régulièrement par voie urinaire, et ça réduit souvent l'odeur en quelques minutes!), à respirer et à vous détendre en relativisant les problèmes et en pensant à des choses agréables, voire en passant un coup de fil à une personne que vous appréciez. Et toujours: privilégiez un environnement le plus sain possible (au moins chez vous) et limitez l'exposition aux produits chimiques.

Quant aux réactions des autres, c'est vrai qu'elles sont très désagréables mais déjà une fois adulte elles deviennent assez rares, d'autre part en cas de remarque directe il ne faut pas hésiter à répondre clairement, mais s'il n'y pas de remarques directes inutile de se prendre la tête outre mesure: étant donné que vous n'avez pas à vous sentir "coupable" puisque vous avez une bonne hygiène, c'est aux personnes éventuellement gênées de venir vous en parler (et avec respect), sinon sachez que parfois on se fait des idées et qu'en fait le problème est tout autre (personne mal dans sa peau, ou qui ne vous apprécie pas pour d'autres raisons par exemple parce qu'elle vous trouve distant, ou encore odeur non liée à vous..., ça existe aussi!). Parfois, la politique de l'autruche est bien utile: "si on ne me dit pas qu'il y a un problème, c'est qu'il n'y en a pas!" Laughing

Voilà, bon courage à vous tous, ne gâchez pas votre vie car le temps passe! Vous avez dès à présent l'occasion de réaliser des choses qui vous rendent heureux, ne perdez pas des années, seul chez vous, plein de tristesse et de désespoir, car pendant ce temps vous n'avancez pas dans vos projets et personne ne pourra le faire pour vous. Ne gâchez pas les occasions qui se présentent à vous (déclarer votre flamme à quelqu'un que vous aimez et qui semble aussi vous apprécier, travail qui pourrait vous plaire...): foncez comme si vous n'aviez pas ce problème... et vous verrez ensuite! Dites vous que des milliers de personnes ont ce problème et sont appréciées dans leur travail, leur famille et par leurs amis (et inversement beaucoup n'ont pas ce problème mais vont de galère en galère), ne vous croyez pas condamné à une vie triste et solitaire, vous avez un problème certes mais vous avez aussi des moyens d'agir dessus (et puis tout le monde n'est pas particulièrement sensible aux odeurs corporelles). Bonne chance à tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Dim 9 Déc - 22:20

...pardon pour le pavé Laughing et bonne soirée à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chounette



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Lun 10 Déc - 22:39

oui c'est vrai qu'il ne faut pas rester solitaire mais je commence à me faire du souci car je n'arrive pas à retrouver une vie professionnelle c'est tellement dur lors d'un entretien de s'affirmer pour ensuite voir que ça n'aboutit jamais à rien.

Je me demande s'il ne faut pas que je change de branche dans mes études car le travail que je fais est en bureautique et que je ne trouve rien. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pauline37



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Ven 14 Déc - 21:05

Salut à toutes,

Je suis d'accord avec toi Vanille. Je n'ai rien à me reprocher après tout!
C'est vrai que souvent on a une meilleure hygiène que la moyenne à tout le temps prendre des douches, se laver les mains, etc

Là ça va mieux, c'est par périodes de quelques jours ou semaines que je suis triste à cause de ça.

Heureusement que j'ai ma famille. C'est vrai que sentir mauvais ne m'a pas empêché d'être mère de famille!
Professionnellement je n'ai pas d'ambition. Je suis très bien où je suis et je n'ai pas l'intention d'y changer. Je crois que même si j'avais voulu évoluer, le fait de sentir mauvais n'aurait pas été un frein.
Parfois j'ai des comportements étranges vis à vis de mes collègues quand je les surprend à parler de moi, je deviens froide pour le reste de la journée...
Là ça va. Même si la fenêtre est souvent ouverte, je m'en fout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Dim 16 Déc - 19:54

Bonjour Chounette, Pauline, et rebonjour à tous!

- Chou nette:

Tu n'as pas à changer d'orientation professionnelle si c'est ce qui t'intéresse, bien au contraire! Le secteur bureautique est très porteur et il y a beaucoup de débouchés, il faut juste vérifier que ton profil est bien en adéquation avec le poste recherché (nb: pour ceux qui ne se sentent pas concernés, n'hésitez pas à passer ce post mais quelques conseils peuvent néanmoins être utiles quel que soit votre secteur d'activité):

*Au niveau du diplôme: la voie royale reste le BTS assistante de direction (je crois que maintenant ça s'appelle "assistant de manager"), c'est la formation à privilégier ds la mesure du possible. Sinon, on peut aussi trouver un poste avec un bac ou un BEP par exemple, ms si tu es en cours d'études essaie de privilégier le BTS. Pour connaître les diplômes les plus recherchés par rapport à votre poste, faites une recherche sur le site de Pôle Emploi en tapant simplement le métier et le département ou la ville, et regardez ce qui est demandé.

*Au niveau des compétences, il faut mettre toutes les chances de son côté en devenant en quelque sorte un expert de son métier: parfaite maîtrise des outils informatiques et de l'anglais voire d'une autre langue et, selon le secteur, compétences en droit, en comptabilité...

*Au niveau du secteur d'activité, il peut être intéressant de se spécialiser ds un domaine que l'on apprécie (car travailler 150h/mois ds un domaine qu'on déteste, c'est vite déprimant!) et que l'on maîtrise bien: secteur médical (diplôme de secrétaire médicale ou assistante de direction en laboratoire pharmaceutique, par exemple), juridique (formation d'assistante juridique ms il faut avoir une bonne résistance au stress), comptabilité (diplôme spécifique)...

*Au niveau de l'expérience: avec la crise, les recruteurs ont moins que jamais envie de prendre des risques et de se tromper donc ils ne recruteront que quelqu'un qui a déjà fait le travail en question! Si vs n'avez pas d'expérience ds le domaine, faites un stage, une formation en alternance (-de 26 ans) ou en contrat de professionnalisation (+ de 26 ans), trouvez un petit CDD où les débutants st acceptés (postes assez rares)...

*Enfin, au niveau de la présentation: c'est sûr que le problème d'odeur est assez gênant (ne serait-ce que pour la confiance en soi) ms pas insurmontable. N'oubliez pas les conseils déjà donnés (surtout, évitez les vêtements en synthétique sauf si vs remarquez que ça n'a pas d'incidence chez vous) et, comme pour tout candidat, soignez bien votre présentation (maquillage pour les filles, coiffure, choix de vêtements qui vous mettent en valeur (couleur, coupe, adaptation au secteur professionnel...). Tout ça est important, ça compte vraiment. D'autre part, les recruteurs maintenant sont assez frileux et la plupart ne prennent que les candidats qui ont l'air sûrs d'eux, "dynamiques" (expression qu'ils utilisent très souvent), décidés et cohérents: évitez donc les parcours disparates (montrez la cohérence de votre parcours) et les hésitations, n'hésitez pas à mettre en avant vos qualités et à montrer votre motivation, votre enthousiasme, votre réalisme (connaissance des aspects plus difficiles du poste) et votre personnalité. Dès que vous entrez dans l'entreprise, oubliez le problème d'odeur (c'est comme ça, vous avez fait tout votre possible pour le limiter, ne le laissez pas en plus parasiter vos capacités de concentration et d'expression), pensez "pro", n'oubliez pas que le recruteur a besoin de quelqu'un qui correspond au poste et que c'est à vous de le convaincre...

Voilà pour les conseils, après je sais bien que le recherche d'emploi est difficile (surtout en ce moment et surtout avec ce problème), que le chômage est une expérience très déprimante mais il suffit d'un rien, une rencontre avec un recruteur à l'écoute, une entreprise où règne un bon climat, un moment où vous êtes à l'aise... pour décrocher un poste et oublier cette galère de la recherche d'emploi. Si le poste vous plaît (nature du travail, ambiance...), manifestez votre intérêt et essayez d'obtenir un CDI. Sinon, continuez à chercher (on trouve plus facilement quand on est déjà en poste, le fait d'être au chômage, surtout depuis longtemps refroidit les recruteurs, hélas).

Pensez aussi aux concours de la Fonction publique (accessibles avec tout niveau de diplôme et où il y a moins de discriminations), sachez aussi que les boîtes d'intérim sélectionnent bcp (pour la plupart) sur des critères de présentation donc ne soyez pas déprimés si la plupart (ou toutes!) rejettent votre candidature, essayez de privilégier les entreprises où l'entretien est fait par une personne qui connaît réellement le poste (supérieur hiérarchique direct), et donc les compétences exactes mais aussi l'esprit d'entreprise (qui varie d'une boîte à l'autre)...

Bon courage et bonne recherche (et n'oubliez pas la célèbre phrase: "rechercher un travail, c'est un travail")! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Dim 16 Déc - 20:11

- Pauline:

Ca fait plaisir de voir que tu es épanouie au niveau familial et professionnel (même s'il y a des moments plus difficiles), c'est très positif et tu peux en être fière!

Tu as raison, les personnes qui ont ce problème ont très souvent une excellente hygiène et c'est vrai que c'est d'autant plus injuste! Mais il est possible quand même d'envoyer des messages en ce sens à ses collègues pour les informer, sans avoir à aborder explicitement le problème. Ex: "toi, tu prends plutôt ta douche le matin ou le soir? Moi, je la prends tous les matins". Si les collègues avaient un doute quant à votre hygiène, cela les fait réfléchir et peut éventuellement susciter une discussion. Pourquoi pas aussi (mais un peu plus délicat peut-être), indiquer que l'on connaît une personne qui a ce problème malgré une bonne hygiène, que vous avez entendu dire que ça peut être notamment lié au stress, et leur demander ce qu'ils en pensent... Voilà de petites stratégies qui peuvent être utiles, dans le cas bien évidemment où il n'y a pas de remarques directes car dans ce dernier cas on peut s'exprimer plus clairement pour mettre les choses au point.

Ce qui est bien quand on reste longtemps dans le même environnement (professionnel par exemple), c'est aussi qu'une certaine familiarité se crée et qu'on finit quand même par être apprécié (et par apprécier), au moins partiellement, par des gens qui avaient au départ au départ bcp de préjugés sur nous, donc ça aide. Mais ça on ne s'en rend parfois compte que quand on part! Laughing

Voilà, bonne continuation à toi Pauline, je suis sûre que tu élèves ton (ou tes) enfant(s) dans le respect des autres et ça c'est très important, bises à tout le monde et continuez à faire tout votre possible pour être heureux, c'est à votre portée! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment avoir une vie sociale satisfaisante   Aujourd'hui à 10:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment avoir une vie sociale satisfaisante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide - Français - Comment avoir les meilleurs notes?
» comment avoir une note correcte à l'épreuve Etude de cas
» Comment avoir une intimité avec Notre-Seigneur Jésus-Christ
» Rêve prémonitoire (comment faire pour en avoir plus)
» Help! Traitement de texte: comment avoir 25 lignes par page?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odeur Corporelle :: Odeur Corporelle-
Sauter vers: