Odeur Corporelle

Problèmes d'odeurs corporelles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 témoignage d'une jeune fille en galère aussi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 9 Aoû - 15:53

Bonjour,

Voilà j'ai découvert le site il y a deux jours et je ne sais toujours pas si c'est une illusion ou une réalité. Est-ce vraiment une maladie? Voilà mon histoire.

Je suis une fille et j'ai 25 ans et encore étudiante.

Mon problème d'odeur corporelle a commencé quand j'étais en 5e enfin c'est là où je me suis rendu compte que des odeurs bizarres se dégageaient de mon corps sans pouvoir les identifié. ça sentait juste mauvais. Cela s'est empiré en 4e pour moi parce que les gens savaient que l'odeur venait de moi je ne savais vraiment pas quoi faire mais je n'y prêtais pas attention je me concentrais sur les cours.(il faut savoir que j'étais constamment stressée bien que j'étais une bonne élève j'avais toujours peur de dire des bêtises). En 3e, c'était l'horreur niveau odeur et niveau cours (les moqueries des autres m'empechaient de me concentrer mais ce n'était pas constant). Bizarrement ce n'était qu'en classe que je sentais mauvais, il y avait quand j'y pense des moments où mn frère me disait tu pues et où des odeurs de poissons émanaient de moi mais j'étais encore une enfant et Question . Puis depuis cela ne fait que s'empirer, qd je me dis ça peut pas être pire mais si ça pouvait être pire. Toujours stressée pour réussir ces études, j'étais gênée des odeurs cela m'ennuyait vraiment de faire subir ça aux gens. J'avais une peur atroce et un stress énorme à cause de ça, de plus je suis ronde et ça n'arrange pas. Mes années de lycée je m'en souviens avec un stress et une accentuation des odeurs mais j'y suis arrivée malgré un relâchement l'année du bac ( à cause de ça principalement).
1ère année de fac, en général pas mal qqfois des baisses de moral mais passagère. Plus j'avançais dans mes études plus l'odeur devenait forte et changée. Je n'ai connu le repos (sans odeurs) seulement certains jours vraiment très peu.
Inutile de vous dire que cela a été un calvaire, je sens constamment cette odeur quand je suis en classe et pas que moi. Je ne sais pas ce que je sens mais c tres mauvais. De plus, d'autres odeurs sont apparus comme des odeurs fecales. Moi même j'en suis dégoutée. Je prends pas mal de douche, cette année je prenais des bains, toujours des crèmes et des parfums mais toujours pareil. Bizarrement je ne sens pas le parfum que je mets ou très rarement. Cette année c la pire car j'étais dans un milieu nouveau et une classe nouvelle : remarques des étudiants et des professeurs, regards, on venait à côté de moi pour vérifier que c'était bien moi qui sentait mauvais donc je ne vous parle pas des nombreuses déprimes, jusqu'à aujourd'hui je pensais vraiment que j'étais la seule.

Contrairement à certains, je n'ai jamais pu en parler à quelqu'un. J'ai essayé d'aller voir des mèdecins j'ai fait plein de tests (j'ai vu un gastroentérologue, gynécologue, nutritioniste un mèdecin m'a fait une coloscopie, estomac foie j'ai tout vérifié et RIEN. Je ne leur ai pas dit que ct ça mon problème mais que j'avais des problèmes gastriques et d'estomac et ct vrai bien sur j'avais tout ça. Cette période était une période noire, je passais de mèdecin en mèdecin. Je voulais m'en sortir. Puis j'ai perdu espoir je me suis résignée à croire que ct vraiment moi le problème. Et là je vivais toute seule mais quand je suis chez ma famille, il y a aussi une odeur moins forte mais il y en a une et est ce que je suis stressée chez eux non pas vraiment surtout colérique (marre d'entendre me critiqué à longueur de journée + des insultes grosse vache et d'autres de mes frères et soeurs (ainés qui apprenent à leurs enfants aussi de se moquer de mes rondeurs). Tout ce temps je me réfugiais dans la nourriture.

Voilà ou j'en suis maintenant! J'ai tenté de joindre quelques posteurs mais sans réponse. Je ne sais pas par où quoi et comment commencé pour lutter de nouveau contre cette maladie (peut etre changer d'alimentation et ça c le plus dur).

J'espère que quelqu'un pourra me consacré quelques mins pou me conseiller et aussi si vous voulez en parler ne msg privé partagé nos histoires je suis là.


Merci beaucoup et bon courage à tous (car il nous faut vraiment du courage) Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mountain Dew



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 9 Aoû - 19:24

Bonjour,

as tu fait le test de la triméthylaminurie (Fish Odor Syndrom) si tu ne la pas fait ce serrait utile de le faire vu que tu dis que ça à commencé par des odeurs de poisson,

moi je souffre depuis deux ans d'odeurs horribles et très fortes, qui ont commencé au cours d'une formation ou j'était très stressé, deux mois environs après avoir été vacciné (tétanos) et a l'époque je mangeait mal et dormais peu,

au début on me faisait des remarque genre ça pue ça sent le brulé, je ne le remarquai pas moi même mais je l'ai remarqué par la suite et c'était une odeur vraiment bizarre limite chimique, en quelque mois l'odeur a changé en une odeur m**** j'était souvent constipé et avait beaucoup de gazs, et plus de sensation d'évacuation totale après avoir été a la selle .

J'ai remarqué qui certains aliments dans mon cas (sucreries,fast food,trop de viande rouge ou oeufs augment l'odeur), quelle est ton alimentation actuelle ? ça peut avoir un rapport avec tes odeurs .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 9 Aoû - 23:22

Merci de m'avoir lu Mountain Dew.

Non je n'ai pas encore fais ce test, car je viens d'apprendre que ça existe, je ne sais pas ou aller aussi?

Je peux savoir quel age tu as s'il te plait?

Sinon sinon j'ai le meme problème que toi : constipation gazs (excessif) et ces derniers c gastro antérité pr la quatrième fois bizarre.

Et oui je pense aussi que ce st certains aliments (oeufs viande bonbon glace et toutes sortes de conneries je le pense + qd je mange des aliments à forte odeur sinon des aliments comme les épinards lentilles mais me font la misère niveau évacuation).

Je me souviens d'un jour je faisais un régime chocolat (mdr) je mangeais que du chocolat mais quelle connerie il m'est arrivé un truc : dans le bus une odeur commencait à se dégager fortement là je vlais mourir.

Quelles sont les solutions pour diminuer tout ça? Tu as essayer quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mountain Dew



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Ven 10 Aoû - 21:07

Salut,

pour le test du fish odor syndrom il faut que tu demande a un medecin de le prescrire (dermato ou gastro) généraliste je ne sais pas tu peux toujours demandé pour voir.

j'ai bientôt 22 ans, par rapport à tes problèmes digestifs essaye de baisser ta consommation de sucre (éviter bonbon,chocolats blanc et au lait vienoiserie etc) ,

mais manger plus de fibres, (j'ai constaté un léger mieux dans mon cas), légumes verts et fruits comme la pomme etc préfferer la viande blanche plutôt que rouge,
et contre la gastro mange du riz et du poulet,

j'ai essayé de nombreux trucs, je prend tous les jours de la chlorophyle en capsule (tu peux en trouver sur amazon) (dans mon cas ça ne fait que diminuer très légerement l'odeur mais ne résoult pas le problème) je prend aussi des probiotiques et lors de repas copieux je prend des enzymes digestive végétales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Ven 10 Aoû - 23:42

Oui je pense aussi que l'alimentation y ait pour beaucoup donc je dois me mettre au régime très vite (bon après le ramadan Crying or Very sad ) préferez les légumes, les fruits, pas de grignotage..

Je vais essayer la chrorophyle en capsule mais c pas chimique ça on peut pas en trouver en pharmacie plutot. Des probiotiques? J'ai lu un petit peu sur les probitiques mais vous n'avez pas peur de tous ces médocs? Vous connaissez les risques et dangers? Je sais qu'on est pret à tout faire pour que cela cesse mais je ne veux pas crever avec des medocs?

Dis moi toi tu las cette maladie? Ten a parlé à ta famille? Tu es étudiant? ça se passe comment pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mountain Dew



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 30/07/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Sam 11 Aoû - 0:13

La chlorophyle est naturelle c'est présent dans certains légumes et plantes verte (persil, basilic menthe épinard etc) j'en prend en capsule car c'est plus pratique pour moi car plus concentré tu devrait en trouver en magasin bio,

les probiotiques sont utile pour l'équilibre intestinale afin d'avoir assez de bonne bactéries pour luter contre les mauvaise si elles sont en nombres trop important comparé aux bonnes.

j'ai fait le test du fish odor syndrom et non je ne l'ai pas bien que j'avais une des valeur au dessus de la norme, je t'en parle car tu as parlé d'odeurs de poissons qui est carractéristique de la maladie.

pas étudiant, je travaille et au taff je prend sur moi pour rester calme face des remarques de collégues c** et en général c'est des remarques dite dans mon dos par des faux culs a peine audible.
c'est dur mais je m'accroche je n'abandonne pas, il faut rester forts,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tel754



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Dim 12 Aoû - 19:52

Bonjour Yasrebeuse, je suis disponible pour discuter en mp si tu as besoin .À bientôt peut être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Dim 12 Aoû - 21:37

Merci Mountain Dew, je vais essayer la chlorophylle et améliorer mon alimentation pr l'instant.

Prendre sur soi, c'est ce qu'on doit faire mais combien de temps?
C'est ce que je fais depuis longtemps et là ben c un ras bol surtout que ça s'empire.
13-14 ans qd même!


Et je vais chercher un mèdecin qui veuille bien me faire une ordonnance pour le fish odor..

Sinon donnez de vos nouvelles et de vos résultats tout le monde. J'ai lu que certaines personnes du forum ont essayé de se rencontrer? On devrait en fait autant vous ne pensez pas?

Salut Tel754, oui je vais bien discuter avec toi, à toute

Bonne chance à tous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Lun 13 Aoû - 1:02

Bonjour et bienvenue à toi Yasrebeuse

Ton témoignage est touchant, d'autant plus que nombre d'entre nous ont vécu plus ou moins les mêmes choses.

De mon côté c'est depuis mes 15/16 ans, et pas de façon permanente. C'est un casse-tête, impossible de connaître l'origine du problème, d'autant plus que parfois il n'y a pas de problème ! La peur de sentir mauvais nous fait devenir parano et on prend pour soi le moindre reniflement ou doigt sous le nez !

Aujourd'hui, 2 heures plus tôt, je sortais du cinéma. Pendant la séance mes voisins de droite et gauche reniflaient de façon caractéristique, mettaient leur main devant le visage. Bref j'ai passé un mauvais moment. J'ai demandé à l'ami qui m'accompagnait s'il y avait un souci, et qu'il pouvait me parler de tout, absolument tout. Il m'a dit que tout allait bien. J'ai pas osé en demander plus.

Pour l'instant nous n'avons pas de solution à donner comme ça : les médecins qui nous reçoivent en consultation sont impuissants, alors que pouvons-nous déduire à distance ?
Rien, par contre notre force est de mettre tous nos témoignages en commun, nos recherches, nos trouvailles.


Bonne soirée à tous cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odeur-corporelle.forumpro.fr
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Lun 13 Aoû - 15:15

Merci Floflo,

Tu as quel age? C'est vrai qu'on en devient parano parce que c(est quand meme quelque chose quii sort de l'ordinaire et subir la honte à chaque fois, c difficile. Alors comment ne pas devenir fou(se poser la question si c bien moi qui sont mauvais)?

Je ne comprends toujours pas comment on peut-on vivre avec? ne plus être gêné, ne plus avoir honte, ne plus être stressé... à cause de ça. Sempiternelles questions!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Lun 13 Aoû - 19:49

Difficile de vivre avec, c'est pourquoi il faut absolument trouver des soutiens (médecins, amis, famille, etc.). C'est périlleux de vouloir s'en sortir seul.

Ce qui serait génial, ce serait d'avoir une maladie, si elle existe, bien identifiée. Ça permettrait d'avoir moins honte. Quand au stress il faut essayer de l'éviter, sinon on revient dans le cercle vicieux. Difficile quand on a une vie professionnelle/scolaire intense !

Pour les questions perso, je t'envoie un MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://odeur-corporelle.forumpro.fr
SEBT



Nombre de messages : 15
Localisation : 33
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 16 Aoû - 19:48

Bonjour Yasrebeuse,


Tu as identifié un aliment qui a déclenché l'odeur.Donc d'une part c'est en relation avec l'alimentation et d'autre part cela peut provenir du chocolat.

Le corps parle avec ses expressions qui sont l'odeur , certainement prendre 250g de chocolat seul ,cela créer une acidité du corps .

Bref , une alimentation ,il faut des sucre lents, des proteines et un peu de gras avec salade ou fruit.
L'indice de glycemie doit être peu élévé et le repas doit être basifiant (voir indice PRAL).

Je n'ai plus de phenomène d'odeur si je surveille l'alimentation, enfin si je ne fait pas n'importe quoi .Avant je pouvais ,maintenant plus ,ce n'est pas plus mal car il y a des maladies qui sont causés par une alimentation incorrecte ,autant le corps nous averti par ses messages maintenant afin de ne pas déclenché par la suite une maladie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEBT



Nombre de messages : 15
Localisation : 33
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 16 Aoû - 20:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Ven 17 Aoû - 18:20

Salut Sebt,

Donc tu me comprends si jte dis que ça va être dur de changer mon alimentation, je pourrais plus me faire plaisir, ça me fait peur.

C pareil que toi pendant à peu près un an je faisais attention à mon alimentation et hmd sa se passait bien mais cette période est révolue et recommencé ne va être qu'une galère de plus.

Je n'ai pas le choix, on n'a pas le choix. Sinon toi tu prends des médicaments?

Tu as des réflexions autour de toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SEBT



Nombre de messages : 15
Localisation : 33
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Ven 17 Aoû - 22:58

Salut Yasrebeuse,

Au debut ce fut tres difficile ,je ne savais pas quel aliment je faisais une allergie et au fur et à mesure j'ai identifié ces aliments.

Maintenant ,je ne me prive pas ,je fais attention ,toujours dans l'équilibre :un aliment acidifiant avec un aliment basifiant et en surveillant l'indice glycémique.

J'aurais certainement gagné du temps en allant voir un nutritionniste.

J'avais essayé pas mal de produit enzymes digestives,probiotique et chlorophylle ,mais personnellement le plus efficace ,c'est le charbon suractivé, j'en prenais avant d'aller faire du sport.

Maintenant aucun médicament ,mais je surveille,et je fais du sport 3 fois par semaine.

Des reflexions ,au travail , seulement lorsque j'ai une journée stressante.
Je n'ai pas la certitude mais ,le corps réagit au stress en créant des odeurs aussi indépendamment de l'alimentation.

Sinon à l'extérieur ,de rares réflexions parfois lorsque j'ai abusé par exemple de gateaux(acidifiant et indice iG élévé) ou je n'ai pas équilibré par exemple avec une orange(basifiant et indice IG faible) .


http://www.bio-et-nutrition.com/L-equilibre-acido-basique.html

http://www.naturgie.com/-L-IG-en-Question-.html


Voici deux sites qui expliquent d'une par l'équilibre acididifiant-basifiant et d'autre part l'index glycemie.

Si il y a équilibre ,il n'est pas question de se priver ou seulement de quelques aliments allergisants .

Il faut s'informer de ces notions ou alors aussi voir un nutritionniste, et faire du sport ,le mieux c'est le jogging .








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Sam 18 Aoû - 18:56

Bonjour à tous

J'espère que vous allez bien et que vous avez pu prendre des vacances. Smile

Je rejoins tout à fait Sebt dans ses explications, et je recommande aux plus jeunes (enfin, à ceux qui ont découvert leur problème récemment) de prendre en compte les conseils de ceux qui "galèrent" depuis un certain temps, vous gagnerez un temps précieux!

En effet, il y a quelques années, quand on comprenait qu'on avait un problème d'odeur corporelle, on était vraiment tout seul face à cela: on ne savait même pas si d'autres personnes étaient dans le même cas (merci Internet et merci Floflo pour ce forum!), et encore moins ce qu'on pouvait faire pour y remédier.

Certains ont certainement baissé les bras (et on peut les comprendre, mais c'est vraiment triste Sad ), d'autres ont fini par trouver, à force de tâtonner et d'élaborer des hypothèses, des moyens d'agir sur ce problème en déterminant les facteurs impliqués. Espérons que bientôt, il suffira d'aller chez le médecin, comme pour un rhume ou une allergie, pour obtenir une prise en charge et des conseils adaptés mais pour l'instant ce n'est pas le cas donc il faut se débrouiller par soi-même et être pragmatique (voir ce qui marche et ce qui ne marche pas).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Sam 18 Aoû - 19:12

Rappelons donc les facteurs qui vous permettront d'agir sur ce problème:

-limiter le stress (et commencer par se faire respecter: ce n'est pas parce que vous avez un problème d'odeur que les autres doivent vous parler n'importe comment! Vous verrez que ça ira mieux en cessant de vous dévaloriser, d'accepter toutes les humiliations, et le comportement des autres changera aussi. Restez sympas et ouverts, mais quand quelqu'un va trop loin, dites "stop", ça vous évitera d'alimenter l'anxiété, la tristesse et le problème d'odeur! Certains d'entre vous ont certainement connu une forme de "harcèlement scolaire" (ou ailleurs: études, travail...), cela est difficile à vivre et laisse des traces. Ce blog vous aidera à mieux comprendre ce phénomène et à voir que vous n'êtes pas seuls (d'ailleurs, certains des témoignages évoquent des moqueries et rejets sur le thème de l'odeur corporelle): http://anti-bullying.over-blog.fr/

- avoir une alimentation équilibrée, ce qui ne signifie pas se priver de plein d'aliments. Simplement, comme l'a dit Sebt, évitez les aliments trop acides ou "agressifs" (surtout à jeun): café, épices, suce, viande rouges, chocolat, vinaigre... Si vous en mangez, pensez à les accompagner d'un aliment plus neutre, comme par exemple de la salade (plutôt avec de l'huile d'olive que de la vinaigrette). Il faut juste se dire que vous avez une hyperréactivité du système digestif (c'est un peu comme la spasmophile, d'ailleurs)

- dormir suffisamment

- avoir une activité que vous aimez (sport, notamment, mais sans excès)

- éviter l'exposition aux produits chimiques, à la pollution, aux revêtements et tissus synthétiques et aux climats confinés (Floflo, le cinéma est un bon exemple de lieu qui exacerbe les odeurs: milieu fermé, moquettes, écrans... De même pour les bureaux et open-spaces). Donc, même si vous ne pouvez pas éviter ces lieux (travail...), sachez au moins que ce sont eux qui déclenchent ce trouble, et que vous ne l'aurez pas tout le temps (en plein air, dans un lieu avec des matières naturelles...), ça redonne quand même un peu le moral.

Enfin, je vais mettre en ligne dans quelques instants sur mon post "odeur coroprelle: causes et traitements" un lien vers un site anglo-saxon dédié à ce problème, et faisant état de recherches scientifiques très intéressantes et de leurs résultats.

Bon courage à tous et à bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Dim 19 Aoû - 19:10

Dites vous êtes sur que le charbon végétal activé réduit les gazs intestinaux et flatulences.

J'ai commencé aujourdhui mais c horrible c pire surtout ppour une journée comme celle là qui sencé bien se passé?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Lun 20 Aoû - 22:44

Bonsoir Yasrebeuse,

Effectivement le charbon activé absorbe les gaz (et d'ailleurs il absorbe aussi un peu tout, donc à prendre à distance des prises de médicaments).

Mais pour régler le problème durablement, il vaut mieux revoir son alimentation, en limitant notamment les graisses et les aliments qui fermentent. Cette page indique les aliments à éviter et ceux à privilégier: http://www.sports-sante.com/index.php/alimentation-et-ballonnements

Par ailleurs, il faut penser à boire suffisamment, ne pas trop manger (surtout le soir), éliminer régulièrement et avoir une activité physique même modérée.

Ces conseils devraient suffire, sinon il vaut mieux consulter un médecin pour trouver l'origine du problème (problème intestinal, intolérances alimentaires...).

Voilà, bon courage et à bientôt! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Mer 29 Aoû - 20:01

Bonjour Yasrebeuse, Mountain Dew, SebT et Floflo (et bonjour à tous!)

J 'espère que vous allez bien.

Yasrebeuse, je voulais te dire que tu vas t'en sortir mais qu'à mon avis le principal problème dans ton cas, c'est le stress. D'ailleurs, il est très présent dans ton témoignage (comme chez beaucoup de ceux qui souffrent de ce problème, malheureusement).

L'alimentation aide beaucoup, c'est vrai, et ce qu'a dit SebT est exact: les aliments qui causent de l'acidité et de l'inflammation, surtout consommés seuls, favorisent les problèmes d'odeurs chez ceux qui y sont prédisposés, de même qu'ils entraînent tout un tas de problèmes chez d'autres personnes. C'est donc en t'inspirant des conseils et en testant les aliments pour voir ce qui te convient, personnellement, que tu trouveras les aliments à privilégier et à éviter. Une consultation chez un allergologue peut aider aussi, pour identifier une éventuelle intolérance au gluten ou au lactose, par exemple. En ce qui concerne les compléments alimentaires (charbon, probiotiques...), ils peuvent être utiles à certains et inefficaces chez d'autres.

MAIS le facteur plus important à mon sens dans ce problème déprimant est le stress. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il accroît la perméabilité intestinale (de même que d'autres facteurs: aliments causant des inflammations, excès de sport, certains médicaments...). La muqueuse de l'intestin est, en effet, perméable et laisse passer les éléments nutritifs provenant de l'alimentation dans la circulation sanguine. En revanche, dans les cas de perméabilité excessive, elle laisse également passer des substances qui devraient normalement rester dans l'intestin puis être éliminées. Le foie peut les neutraliser, pour une part, mais dans certains cas il sera débordé et les laissera passer dans la circulation. C'est le cas, par exemple, en cas de manque de certaines enzymes comme dans le trimé, ou en cas de perméabilité intestinale excessive.

Donc la première chose à faire, pour tous, est donc de limiter les aliments causant ces inflammations ou mal métabolisés (gluten, viande rouge, aliments acides et irritants donc épices et ail aussi même s'ils ont par ailleurs des propriétés intéressantes, viande rouge, sucre, choline en cas de trimé...). Il s'agit bien de les limiter et non de supprimer, selon sa tolérance personnelle (sauf en cas d'allergie ou de déficit diagnostiqué, bien sûr). Ensuite, essayer d'éliminer régulièrement (aliments riches en fibres) pour limiter le temps où ces substances seront présentes dans l'intestin (conseil valable aussi pour les personnes souffrant de trimé). D'autre part, voir si on prend des médicaments (surtout antibiotiques, anti-inflammatoires...) ou d'autres substances (par exemple l'alcool) qui pourraient causer ou aggraver cette perméabilité (voir avec son médecin).

J'en reviens au stress: quelle que soit l'alimentation, en cas de stress intense et prolongé, la perméabilité intestinale peut être augmentée, la digestion peut être perturbée... Chez certains, cela peut se manifester par des problèmes dermatologiques ou autres, chez d'autres cela aboutit à l'élimination par la peau des molécules odorantes via la perspiration.
Donc, pour résumer: stress donc perméabilité intestinale accrue, donc passage de certaines substances dans le sang, donc élimination par la peau sous forme d'odeurs.

Encore une fois, bien sûr tous les gens stressés n'ont pas de problème d'odeur (mais ils en ont souvent d'autres, selon leurs prédispositions), rassurez-vous aussi, vous n'êtes pas condamnés à avoir ce type de manifestation dès que vous serez stressé! Une fois que vous irez mieux (alimentation qui vous convient et surtout beaucoup moins des stress), l'odeur diminuera progressivement voire disparaîtra (si, si!). Mais il faut rester vigilant: si les conditions reviennent (stress intense+alimentation déséquilibrée+autres facteurs), l'odeur reviendra aussi. L'idéal est donc de garder une certaine hygiène de vie en permanence, mais sans rigidité: faites -vous plaisir mais équilibrez votre alimentation et évitez l'exposition aux substances toxiques et aux polluants et, encore une fois, attention au rôle délétère du stress prolongé!

(suite dans le post suivant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Mer 29 Aoû - 20:02

Maintenant, la question est: comment se débarrasser du stress? Car, contrairement à ce qu'on peut penser, c'est un facteur difficile à contrôler: il ne suffit pas de se dire: c'est bon, je suis détendu, d'ailleurs en ce moment je ne travaille pas... Le stress pathogène est quelque chose de très profond, c'est une angoisse quasi-permanente qui peut resurgir à tout instant et causer des troubles psychosomatiques (ou aggraver les troubles physiques), surtout quand on est de nature réservée et qu'on s'exprime peu. Ce type de stress peut être lié à une phobie sociale (peur des autres, parfois liée mais pas toujours à des situations de maltraitance, d'abandon? de rejet ou de harcèlement), à une personnalité de type anxieux, à un stress post-traumatique...

Donc l'idéal serait de trouver un bon thérapeute (attention, il existe beaucoup de n'importe quoi dans ce domaine, préférez un psychologue diplômé ou un psychiatre, et méfiez-vous des méthodes bizarres ou qui prétendent guérir toutes les maladies par un suivi psy). Par ailleurs, il est parfois difficile de trouver un psy qui vous convient, c'est-à-dire avec qui vous vous sentez compris, respecté, écouté et à l'aise. La qualité de la relation est primordiale, n'hésitez pas à changer si vous avez l'impression que ça ne se passe pas bien. Votre médecin traitant (ou celui d'une ami) peut vous recommander un bon thérapeute. Ce suivi psy peut être très utile pour aider à comprendre ce qui, au cours de votre vie, a pu être difficile à vivre, c'est comme un soutien et une aide pour analyser les choses et prendre du recul. Même dans le cas où le trouble est lié à des facteurs physiques (trimé, par exemple), ce soutien vous sera utile.

Sinon, que vous soyez ou non suivi par un psy, il est très important d'avoir dans votre entourage une ou des personnes de confiance: parent, frère ou soeur, grand-parent, oncle ou tante, cousin(e), ami(e)... Une personne avec qui vous vous sentez accepté, apprécié, en confiance. Après, vous pouvez ou non lui parler de ce problème, c'est à voir mais l'essentiel est de vous sentir bien et de pouvoir lui parler de toutes sortes de sujets et de préoccupations.

Quand vous irez mieux (parfois, c'est en intégrant un nouvel environnement de travail ou un nouveau groupe d'amis, plus ouvert, plus empathique, plus respectueux, où l'on juge moins les gens sur les apparences), l'odeur diminuera progressivement. Ne perdez pas espoir, cessez de vous détester et de vous dénigrer. Même pour ceux qui souffrent de trimé, le facteur stress joue, d'ailleurs à plusieurs reprises j'ai vu des témoignages indiquant que la personne atteinte de trimé ne dégageait pas d'odeur en permanence.

Voilà, courage à tous et sachez aussi qu'aussi bizarre que ça puisse paraître, tout le monde ne remarque pas forcément cette odeur, et que certaines réactions de rejet que vous observez (études, boulot...) sont liées au fait que vous semblez rejeter les autres en vous éloignant, en vous mettant à l'écart... Certaines personnes pensent même que si vous les fuyez, c'est qu'elles puent (exemple réel)! Vous pouvez faire une expérience simple, sans révéler votre problème: demandez à quelques personnes de votre entourage: "j'ai l'impression qu'il y a un problème, je me sens à l'écart... Est-ce que tu sais pourquoi?". On est parfois agréablement surpris des réponses, même si on a par ailleurs essuyé des remarques directes.

Bises à tout le monde, ne perdez pas espoir et ça me ferait vraiment plaisir d'avoir de vos nouvelles, ainsi que des réactions et remarques, quelles qu'elles soient! Le but est aussi d'aider les autres en mettant en commun les observations que l'on a pu faire.

A bientôt peut-être. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
espere



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Mer 29 Aoû - 21:11

bonjour à tous,
merci à vanille et sebt qui apporte beaucoup de leur soutient et de leur aide, vos postes sont toujours tres intéressant.
De mon coté j'ai suprimé le lactose et le gluten et j'ai pratiquement plus cette odeur d'égouts. Je vais essayer de prendre un RDV avec un allergologue pour voir si je suis intolérente. J'ai également commencé une cure de probiotic.
Je vous tiens au courant pour la suite.

A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 30 Aoû - 20:03

Bonjour Espere (très beau pseudo, au passage!)

Merci à toi, et félicitations pour tes avancées! Effectivement, le gluten et le lactose sont souvent impliqués dans les mécanismes d'inflammation et donc de perméabilité intestinale. On peut néanmoins en consommer de temps en temps, mais pas trop souvent. L'idée est d'éviter une inflammation répétée de la muqueuse.

Quant aux probiotiques, il peut être intéressant de les tester, au début il faut savoir qu'ils peuvent entraîner des troubles de type flatulences (à éviter donc si vous y êtes sujet et que vous devez voir du monde).

Dans certains cas, par ailleurs, l'acidophilus peut ne pas pas être indiqué (notamment si vous avez par le passé consommé énormément de sucre ou d'hydrates de carbone, ce qui entraîne une modification de la flore). Dans ce cas, la levure saccharomyces boulaardi (qui n'est autre que l'ultra-levure) peut être utile. C'est ce que précise un expert travaillant sur les odeurs corporelles (cf. le lien que j'avais donné dans mon dernier post sur le fil "odeur corporelle: causes et traitements").

Ensuite, normalement, si on a une alimentation équilibrée et qu'on évite ce qui peut la perturber, la flore se rééqulibre. Les fibres et les végétaux nourrissent la "bonne" flore.

Volià, bises et n'hésitez pas si vous avez des questions! Et bonne chance à toi Espère:)

A bientôt Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yasrebeuse



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Jeu 13 Sep - 1:52

Quand en plus de ce problème rien ne va plus à côté rien ne sarrange tt foire je n ai plus de force pour avancer c vraiment une vie de merde que jai ciao vs autres et merci Pour les conseils donnés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille



Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   Dim 16 Sep - 21:44

Bonjour Yasrebeuse et bonjour à tous,

C'est vrai que ce problème peut se surajouter aux autres difficultés de la vie courante (études, travail, relations familiales ou sociales...) et que ça devient alors vraiment dur à vivre, d'autant plus que bien souvent on n'a personne a qui parler de ce problème d'odeur!

Je te comprends Yasrebeuse, mais il faut absolument trouver une ou des personnes de confiance avec qui parler (pas forcément de ce problème, mais de ce qui te préoccupe, de tes difficultés mais aussi souhaits, projets...). Tout le monde a besoin d'écoute, de soutien et de compréhension. De plus, ce trouble augmente de plus en plus quand le stress est intense et prolongé. Il faut donc à la fois agir sur les causes physiques de cette odeur (alimentation, activité physique...) et en même temps chercher à comprendre les raisons de ce mal-être et trouver du soutien.

Dans ton cas, peux-tu te rapprocher d'une de tes soeurs, lui expliquer que ça ne va pas du tout, que tu es tout le temps triste..? L'entourage n'a pas toujours conscience de ça, et si vous ne le leur dites pas, ils ne pourront pas vous aider. Vos frères et soeurs (pour ceux qui en ont) vous connaissent bien, depuis longtemps, ils pourront vous éclairer sur pas mal de choses. De même pour ceux qui ont des amis, il ne faut pas hésiter de temps en temps à les solliciter.

Par ailleurs, cela peut vraiment faire du bien de parler de ses problèmes dans un cadre plus neutre, avec quelqu'un qui vous aidera à prendre du recul et à comprendre les raisons de ce mal-être. Ca peut être un psy (mais il faut que vous sentiez à l'aise avec lui/elle), un professeur... tout dépend de vos problématiques actuelles.

Yasrebeuse, sache qu'il existe toujours des solutions. Et puis, tu es encore étudiante je crois, ça devrait aller mieux aussi quand tu commenceras à travailler (fonction sociale, autonomie financière, rencontre de collègues plus "mâtures" que certains étudiants...). L'entrée dans la vie "adulte" n'est pas simple, et ce pour tout le monde. Mais certains ressentent les difficultés plus profondément que d'autres, en fonction de leur sensibilité et de leurs problèmes passés ou actuels. Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide aux bonnes personnes, tout le monde en a besoin à un moment ou à un autre!

Voilà, bon courage et à bientôt Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: témoignage d'une jeune fille en galère aussi!   

Revenir en haut Aller en bas
 
témoignage d'une jeune fille en galère aussi!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Somalie. La jeune fille lapidée n’avait que treize ans
» mon enterrement de vie de jeune fille
» abc de la jeune fille
» « La jeune fille n'est pas morte, elle dort »
» Pour une jeune fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odeur Corporelle :: Odeur Corporelle-
Sauter vers: